N’ayant pu pour raison de santé me déplacer ce samedi matin pour accompagner Philippe, je vais lui rendre hommage  ici en quelques mots.

C’est une figure emblématique du club qui nous a quitté, un dirigeant passionné ou l’on retiendra de lui son engagement, son sérieux, son calme, sa disponibilité, sa patience et son amour des enfants pendant presque 40 ans. Arrivé au club dans les années 80 il ne l’a jamais quitté il est passé par le poste de secrétaire, de trésorier, l’encadrement des Minos ces dernières années a été son terrain de prédilection, il les aimait ces gamins,  il a été l’instigateur du calendrier du club, le coordinateur de nos tournois de fin de saison, l’organisateur de notre stage de Pâques et le contact avec les partenaires. Philippe c’était tout cela à lui tout seul. C’est aujourd’hui un grand vide que tu laisses derrière toi.

Philippe pour moi et certains d’entre nous dans l’intimité c’était Pépé, comme il disait pas Papy (je suis pas anglais) et l’on s’en amusait, il aimait partager ces petits moments de convivialité autour d’un verre de chablis et d’une rondelle de saucisson c’était la simplicité le bourguignon, un dirigeant comme on en voit très peu aujourd’hui, on avait depuis toutes ces années développées une certaine complicité, il y avait beaucoup de respect entre nous , il était parfois un confident, toujours présent pour les bons moments mais aussi pour les mauvais.

Il est certain Philippe que tu vas manquer à beaucoup, il est sûr mon Pépé que tu vas me manquer, toutes ces années de partage, d’engagement, de convivialité à tes côtés ne s’effacerons jamais.

C’était un sacré Bonhomme le Pépé.

La ou tu es maintenant, repose en paix.

Salut mon Pépé.